Formations & Consultation par Emilie Antoine, Psychologue

Pourquoi les hypersensibles sont-ils malheureux au travail?

Pourquoi les hypersensibles sont-ils malheureux au travail?

Comment et pourquoi les hypersensibles sont malheureux au travail ?

Qu’est-ce qui affecte réellement les hypersensibles ?

Quel est la meilleure configuration de travail pour les hypersensibles ?

 

Dans cet article je vous donne des pistes pour comprendre et cerner cette problématique.

 

Comment l’hypersensibilité blesse sur le lieu de travail

Tout d’abord il faut comprendre une chose pour cerner le malheur des hypersensibles au travail. Ils sont des capteurs à émotions! Autrement dit, on les appelle également des éponges émotionnelles. Les hypersensibles perçoivent avec finesse l’humeur de leurs collègues. Ils ont une intelligence fine et intuitive. Du coup, ils se prennent en pleine face tous les travers…et les défauts de ses collègues.

Egalement, l’hypersensible est de nature très idéaliste. Du coup, lorsqu’il est confronté “au misérabilisme humain” ça l’affecte de manière très profonde. Autrement dit, son idéalisme est violemment confronté à la réalité de l’imperfection humaine. Ce choc, il le vit très mal.

Suite à cela, la personne hypersensible se torture littéralement pour essayer de comprendre pourquoi leurs collègues se comportent d’une manière qui ne fait pas sens pour eux.

L’hypersensible essaie de comprendre ce qui ne lui semble pas logique. Ce type de personne est de celles qui essaient de théoriser les comportements des écarts des personnes.

Ensuite, puisqu’il n’y parvient pas, ça le plonge dans une profonde incompréhension mais aussi dans un profond malaise. C’est la raison pour laquelle souvent les hypersensibles ont du mal à suivre une carrière classique dans le salariat. En réalité cela touche à leur capacité à être avec d’autres êtres humains qu’il ne peut pas choisir de fréquenter. C’est comme passer des journées avec des personnes que l’on est obligé de subir.

Les hypersensibles sont malheureux au travail car ils sont affectés par ce qu’ils perçoivent, en dépit d’eux, des personnes qui les entourent. Ils se sentent submergés par tous les affects négatifs qui gravitent autour d’eux

Enfin cela peut aller jusqu’à les “blesser” physiquement. Il est vrai que les hypersensibles sont très enclin à somatiser. Autrement dit, ils vont avoir une incontrôlable tendance à traduire leurs maux psychiques en des symptômes physiques. Ces symptômes vont du mal de tête à la dépression en passant par des soucis digestifs.

 

La voie professionnelle dans laquelle un hypersensible peut réellement s’épanouir

Clairement je conseille souvent aux profils hypersensibles de se tourner vers la voie de l’auto-entreprenariat ou de l’entreprenariat tout court. En effet c’est un mode de travail qui leur convient pour énormément de motifs. D’abord car cela leur permet de travailler à leur rythme.

Ensuite c’est une manière de pouvoir avoir davantage de maitrise sur les personnes qu’ils souhaitent côtoyer. Enfin ils peuvent exprimer leurs créativité de manière plus sereine.

Bien sûr, j’ai conscience que cela n’est pas abordable pour chaque profil, aussi je vous conseille de trouver à donner un sens à ce que vous faites sur votre lieu de travail. Aussi n’hésitez pas à communiquer à votre management sur vos besoins et vos attentes.

Comme je dis toujours, un bon manageur est celui qui sait s’adapter et adapter les conditions de travail afin de mettre son équipe dans les meilleures conditions de productivité. De fait, vous n’avez absolument pas à avoir honte de faire valoir vos caractéristiques personnelles sur votre lieu de travail. Là aussi, vous êtes un être humain à prendre en considération!

Dans le podcast ci dessous, vous pourrez explorer le sujet plus en détail:

 

 

Et vous, comment avez vous pu adapter votre travail à votre hypersensibilité?

Author Info

Emilie Antoine