Emilie Antoine - psychologue

Le syndrome de la responsabilité aiguë

Le syndrome de la responsabilité aiguë

Avez-vous tendance à être dans la responsabilité alors qu’il n’en est peut-être pas lieu d’être?

Est-ce que vous avez une peur du conflit qui vous submerge souvent ?

Avez-vous crainte d’être en situation d’échec ?

 

Dans ce cas c’est peut-être que vous êtes atteint de responsabilité aiguë !

 

La responsabilité aiguë 

Le syndrome de la responsabilité aiguë, c'est un ensemble de croyance vis à vis de la vie, de soi, de l'autre, de la communication et des relations avec l'autre. Cliquez pour tweeter

Par exemple vous avez une dispute avec quelqu’un et vous pensez que c’est de votre faute.

Vous voulez communiquer avec quelqu’un et cette personne la prend mal ce que vous lui dites. En conséquence, vous pensez que c’est votre votre faute. Vous êtes persuadé que c’est responsabilité qui est en jeu.

Le pire c’est que vous avez mis le fond et la forme, mais vous pensez tout de même que c’est de votre faute.

Ainsi, la vérité c’est que vous estimez, consciemment ou inconsciemment,  que vous êtes responsable de tout…

 

Quels en sont les risques ? 

Premièrement nous sommes souvent dans une responsabilité extrême ce qui peut mener à un sentiment de culpabilité exacerbé.

On se sent souvent honteux.

Nous passons par des moments fréquents de gêne vis à vis de soi même..

Ensuite, il en découle souvent une crainte de l’échec. Effectivement on appréhende inconsciemment toute cette responsabilité que l’on va s’attribuer. On redoute toutes ces choses qui vont venir alourdir nos épaules…

Ce qui est encore plus gênant, c'est que quand on s'estime responsable de tout on peut également s'estimer être responsable des échecs des autres. On se dit qu'on aurait pu les aider. On se questionne sur comment on les a peut-être… Cliquez pour tweeter

De même il peut y avoir une peur du conflit car il va falloir en encaisser toute la responsabilité…et inconsciemment…ou consciemment on a pas envie de cela du tout! En effet, la notion de conflit appelle en elle même à des projections désagréables auxquelles viennent s’ajouter, dans le cas de la responsabilité aiguë : gêne, culpabilité et énormément de remise en cause.

D’où provient cette tendance à se responsabiliser à outrance ? 

Souvent la personne qui est atteinte de « responsabilité aigue » à été formatée dès son plus jeune âge.

Ainsi, elle a été elle même responsabilisée par ses parents, par une institution ou par la société.

De manière précoce et abusive, on lui a donné tout un tas de rôle, de missions, de choses à faire. Alors que ce n’était pas de son âge et de son ressort.

On conséquence, on est structuré de sorte que cela soit automatique pour elle de s’estimer toujours responsable des choses…pour le bon et surtout pour le mauvais!

En outre les personnes qui sont atteintes de responsabilité aiguë ont souvent une figure parentale qui avait ou a tendance à avoir une communication culpabilisante. Cliquez pour tweeter

Ce qui signifie  que cette personne a une manière de communiquer qui  insinue inconsciemment cette idée que l’on est coupable et donc responsable!

Pour aller encore plus loin dans cette notion de responsabilité aiguë, je vous conseille d’écouter le podcast ci-dessous:

Et vous, avez vous tendance à vous estimer responsable des autres et de tout?

Author Info

MaPsyEnLigneChezMoi

No Comments

Laisser un commentaire