Emilie Antoine - psychologue

Etre optimiste va bien au teint

Etre optimiste va bien au teint

Logique psychologique, sociale et comportementale de la reconnaissance

Qui ne connait pas le fameux adage ” voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide”. Il s’avère que sous des apparences quelques peu utopiques, cette expression rassemble à elle seule un principe psychologique scientifiquement fondé, une lecture sociétale pertinente et le point de départ d’une remise en question pour celui qui ne parvient pas à se délecter du doux breuvage de son verre 😉

1 verre-a-moitie-plein-apero

Il faut désapprendre à voir uniquement ce qui nous afflige

Dans une société qui fait plus le focus sur le drame et les faits divers plutôt négatifs dans les médias, nous sommes souvent conditionnés psychologiquement à voir le mal, à cogiter sur ce qui ne va pas, j’en constate souvent les attraits sur les réseaux sociaux également. Personne ne jettera la pierre! Ce n’est pas une habitude ancrée en nous que de penser à ce qui nous fait du bien, on aura plus tendance à se focaliser sur les problèmes. Ce n’est pas entièrement notre faute: nous avons été conditionnés à cela dès notre plus jeune âge. Le journal de 20h rassemble parfois davantage de faits qui glacent le sang ou angoisse: agressions, insécurités, crises, dettes… même le plus anodin des programmes télévisuels conditionne nos piqures d’adrénaline à base de ressentis pour le moins basés sur des émotions assez lourdes. Nous apprenons très jeune à voir ce qui ne va pas plutôt que ce qui roule ….Pourtant au même titre que nous sentons un poids sur notre poitrine lorsque nous nous sentons crouler sous une situation anxiogène, si nous nous centrons sur le reconditionnement de notre cerveau à penser aux bienfaits qui nous entourent, les effets de la gratitude nous plongeraient dans un bain d’enivrement très bénéfique tant pour notre santé physique qu’intellectuelle.

La gratitude à des effets positifs sur le corps et l’esprit qui sont scientifiquement établis

La gratitude a des effets physiologiques, elle stoppe la fuite d’énergie émotionnelle, elle favorise la production d’hormones telles que la DHEA ou autrement appelé l’hormone de jouvence, elle réduit le cortisol qui est à l’origine du stress et de l’anxiété, améliore le système immunitaire souvent mis à mal par ceux-ci, elle permet de faire évoluer les capacités intuitives et mentales et est une solution comportementale de sociabilité.

Être reconnaissant va bien au teint 😉 1 merci

Dans une optique de connaissance de soi et des autres, il est des plus pertinent pour son bien être de se plonger dans un listing des bienfaits dans lesquels nous vivons au quotidien.C’est justement ce qu’ont constaté des chercheurs en psychologie du développement, en psychologie sociale et en psychologie de la personnalité (Emmons et Mc Cullough, 2003) qui blâment que la gratitude est une émotion positive largement négligée. Pourtant dans une étude menée sur plusieurs semaines, ils ont constaté par exemple que les personnes ayant relaté régulièrement de la gratitude ressentent non seulement davantage d’optimisme et de satisfaction dans leur vie mais souffrent de moins de migraines, de maux de ventre ou d’acné.

Est reconnaissant celui qui maîtrise son mode de pensée

La logique de la reconnaissance ne réside pas en un optimisme niais niant l’existence de la souffrance et de la tristesse mais plutôt d’un travail personnel qui consiste à d’une part considérer profondément le plus petit bienfait de sa vie et d’autre part de tirer de ses expériences les plus malheureuses: un bénéfice pour la suite, c’est être maître de soi-même et de sa manière de penser!

Author Info

Emilie Antoine

No Comments

Laisser un commentaire