Je me sens hypersensible : pourquoi et que faire ? Cette question résonne avec beaucoup de femmes qui ressentent les émotions très intensément.

Être hypersensible signifie ressentir les émotions plus fortement et être plus attentive à ce qui se passe autour de soi. Cependant, cette sensibilité peut devenir une force si elle est bien gérée.

Cet article explore pourquoi certaines femmes se sentent hypersensibles et propose des conseils pour vivre sereinement avec cette caractéristique.

 

Qu’est-ce que l’Hypersensibilité?

Je me sens hypersensible : pourquoi et que faire ? L’hypersensibilité se manifeste par une grande réceptivité émotionnelle et une forte empathie.

Les femmes hypersensibles absorbent les émotions des autres comme une éponge, ce qui peut être à la fois enrichissant et épuisant. Ce trait est souvent apparent dès l’enfance et se traduit par une intuition exceptionnelle et une capacité à percevoir les nuances émotionnelles que d’autres pourraient ne pas remarquer.

Être hypersensible signifie ressentir les émotions avec une profondeur et une intensité accrues. Les femmes hypersensibles peuvent se sentir submergées par des situations sociales ou émotionnelles que d’autres trouvent banales.

Elles sont également plus susceptibles de ressentir de l’empathie pour les autres, parfois au point de prendre sur elles les émotions des personnes autour d’elles.

 

Les Causes de l’Hypersensibilité

Les causes de l’hypersensibilité sont encore mal connues. Cependant, certaines recherches montrent qu’un gène lié à l’utilisation de la sérotonine pourrait être présent chez les personnes très sensibles. Ce gène augmenterait aussi le risque d’anxiété ou de dépression.

L’environnement joue également un rôle important. Si une femme avec cette prédisposition génétique grandit dans un milieu calme et encourageant, elle pourrait ne pas développer de tendances anxieuses. En revanche, les environnements stressants, comme les familles confrontées à la précarité, la violence ou l’alcoolisme, pourraient favoriser l’apparition de ces traits hypersensibles.

L’hypersensibilité semble également plus présente chez les personnes ayant déjà des troubles anxieux, de bipolarité, de stress post-traumatique, de troubles de l’attention ou chez celles détectées haut potentiel.

 

Les Défis de l’Hypersensibilité

Les femmes hypersensibles sont souvent perçues comme susceptibles ou faibles. En réalité, cette sensibilité est un véritable don, mais elle peut devenir un fardeau si elle n’est pas bien gérée. Les critiques, les remarques négatives et les ambiances pesantes peuvent avoir un impact profond sur elles, les laissant parfois dans une grande vulnérabilité.

Les femmes qui se sent hypersensibles sont souvent qualifiées d’“éponges émotionnelles” car elles ont le sentiment d’absorber les sentiments des autres sans pouvoir faire la part des choses et sans pouvoir prendre de distance émotionnelle.

 

Cela peut mener à un épuisement émotionnel, surtout si ces sentiments sont négatifs. La susceptibilité, ou plutôt la sensibilité, est également un défi commun. Les femmes qui se sentent hypersensibles peuvent être plus facilement blessées par des critiques ou des remarques désobligeantes. Cette réactivité émotionnelle peut être interprétée à tort comme de la faiblesse ou de la fragilité.

Les Manifestations Émotionnelles de l’Hypersensibilité

Les femmes hypersensibles réagissent souvent très fortement à des stimuli qui passent inaperçus pour la plupart des gens. Par exemple, elles peuvent se sentir submergées par l’émotion en regardant un film émouvant, pleurant facilement même lors de scènes joyeuses.

 

Lors de situations intenses, comme assister à un concert ou à un mariage, elles peuvent ressentir un débordement émotionnel, une sensation de ne plus pouvoir contenir leurs sentiments. Elles ont également tendance à amplifier leurs ressentis, par exemple en se sentant extrêmement joyeuses lors de petits succès ou profondément attristées par des échecs mineurs. Face à des situations imprévues ou stressantes, elles peuvent se sentir fragiles et déstabilisées, pouvant même avoir des attaques de panique.

 

Il est fréquent qu’elles aient du mal à comprendre et critiquer leurs propres émotions, les rendant parfois vulnérables aux jugements extérieurs. Leurs émotions peuvent changer rapidement, passant de la joie à la tristesse en quelques heures, voire en quelques minutes.

 

Les Signes mentaux de l’Hypersensibilité

Les femmes hypersensibles se souviennent souvent très précisément de leurs propres expériences, en particulier les moments chargés d’émotion. Elles aiment raconter ces expériences avec beaucoup de détails, revivant les émotions du passé à travers leurs récits.

 

Elles peuvent rire, pleurer, ou se sentir anxieuses plus fréquemment que la moyenne des gens. Avoir du mal à comprendre et à organiser leurs pensées et émotions est également courant.

 

Elles passent beaucoup de temps en introspection, à réfléchir sur elles-mêmes et leurs sentiments. Elles peuvent éprouver une tendance à ruminer et ressasser qui peut les amener à se souvenir trop précisément des émotions négatives, les empêchant souvent de passer à autre chose.

Par anticipation des émotions qu’elles pourraient ressentir, elles peuvent procrastiner et retarder l’accomplissement de tâches importantes.

 

Les Manifestations Comportementales et Physiques de l’Hypersensibilité

Les hypersensibles peuvent agir de manière impulsive, réagissant rapidement sans trop réfléchir. Elles peuvent avoir des difficultés à faire face à l’inconnu, se sentant anxieuses et incertaines.

 

Elles sont souvent en état d’alerte, prêtes à réagir à tout moment, ce qui peut être épuisant. Ne pas supporter l’ennui est un autre trait commun ; elles ont besoin d’être constamment occupées pour éviter de se sentir mal à l’aise. Cela peut conduire à une fatigue chronique et à des problèmes de sommeil.

 

Certaines peuvent expérimenter des pensées suicidaires face à ces émotions intenses, bien que ce soit rarement une véritable intention de mettre fin à leurs jours Dieu merci.

Elles sont très conscientes du temps qui passe et des occasions manquées, ce qui peut ajouter à leur stress. Les changements, même mineurs comme changer de voiture ou déménager, peuvent être très perturbants pour elles.

 

Les Manifestations relationnelles de l’Hypersensibilité

Les femmes hypersensibles peuvent avoir du mal à établir et maintenir des relations. Elles peuvent être très sélectives quant aux personnes à qui elles se confient, hésitant souvent entre une ouverture excessive et une réticence à partager.

 

Elles peuvent avoir du mal à s’affirmer ou, au contraire, réagir de manière explosive émotionnellement. Cette hésitation se traduit également par une réticence à défendre leurs droits, de peur de causer des conflits. Elles sont facilement intimidées par des attitudes menaçantes ou des critiques.

Cependant, elles sont souvent extrêmement fidèles en amitié et montrent une grande empathie, se mettant systématiquement du côté des plus faibles. Leur dépendance affective peut être prononcée, recherchant constamment l’approbation et l’affection des autres.

Dans leurs relations sentimentales, elles sont très sensibles au regard de leur partenaire et souffrent énormément lors de ruptures, particulièrement leur premier amour.

 

Elles sont également très sensibles aux reproches et critiques, ce qui peut rendre les interactions sociales difficiles. Une fois attachées, elles sont profondément loyales, mais leurs émotions imprévisibles peuvent déranger leurs interlocuteurs. Par peur de déranger ou de blesser les autres, elles sont plus enclines, par conséquent, à accepter l’inacceptable.

 

Les Réactions aux déclencheurs spécifiques des femmes qui se sentent hypersensibles

Les femmes hypersensibles peuvent également avoir des réactions intenses à des stimuli spécifiques. Par exemple, elles peuvent être extrêmement sensibles aux odeurs (hyperosmie), trouvant certains parfums ou odeurs insupportables.

Elles peuvent également être sensibles aux sons, souffrant d’hyperacousie ou même de misophonie, une aversion intense pour certains bruits. La lumière vive peut les déranger (photophobie), et bien que moins prouvé, certaines peuvent ressentir une sensibilité aux ondes électromagnétiques.

Ces hypersensibilités spécifiques nécessitent souvent une évaluation médicale pour éliminer toute cause physique avant d’être attribuées à des facteurs psychiques.

 

Les Pensées en Lien avec l’Hypersensibilité

Derrière l’hypersensibilité se cachent souvent des pensées qui amplifient les émotions et des difficultés à comprendre ses propres sentiments. Les femmes hypersensibles ont souvent été conditionnées à plaire aux autres depuis l’enfance, souvent au détriment de leurs propres besoins.

Cette quête d’approbation a pu développer en elles une grande sensibilité au jugement et une peur de l’abandon, les poussant à accepter des situations inacceptables.

Lorsqu’elles étaient enfants, elles préféraient souvent la compagnie des ainées à celle d’autres enfants de leur âge.

Derrière l’hypersensibilité se cachent souvent des pensées qui amplifient les émotions et des difficultés à comprendre ses propres sentiments.

L’Hypersensibilité : Un Don Mal Interprété

Il est essentiel de comprendre que l’hypersensibilité n’est pas une faiblesse mais un don. Les femmes hypersensibles ont une intuition et une empathie qui les rendent capables de grandes choses.

 

Elles peuvent être des amies loyales, des collègues attentives et des partenaires compréhensives. Cette perception doit être changée pour permettre aux hypersensibles de s’épanouir en cohérence avec leur focntionnement.

Les hypersensibles possèdent souvent une capacité intuitive remarquable. Elles peuvent sentir les humeurs et les émotions des autres sans qu’un mot ne soit prononcé. Cette capacité peut être extrêmement précieuse dans des domaines tels que le conseil, l’enseignement, et le domaine de la santé.

Reconnaître et valoriser ce don peut aider à transformer ce qui est souvent perçu comme une vulnérabilité en une véritable force humaine.

Stratégies pour Gérer l’Hypersensibilité

  1. Connaître et Accepter Son Identité

La première étape pour gérer l’hypersensibilité est de se connaître soi-même. Les hypersensibles doivent comprendre leurs propres émotions et apprendre à différencier leurs sentiments de ceux des autres. Cette introspection est cruciale pour établir des limites émotionnelles saines.

 

Pour ce faire, il peut être utile de tenir un journal d’introspection comme celui-ci disponible ici . Cela permet de mieux comprendre les déclencheurs émotionnels et de développer des stratégies pour les gérer. Accepter son hypersensibilité comme une partie intégrante de son identité est également capital. Cela implique d’accepter que cette sensibilité est une force, et non une faiblesse.

  1. Développer des Stratégies de Gestion Émotionnelle

Les hypersensibles peuvent bénéficier de techniques de gestion émotionnelle telles que la méditation, l’introspection et les exercices de respiration. Ces pratiques permettent de rester ancrées et de ne pas se laisser submerger par l’extérieur.

La méditation et l’introspection sont particulièrement efficaces pour aider les hypersensibles à se recentrer et à trouver un équilibre émotionnel. Ces pratiques permettent de développer une meilleure résilience face aux émotions négatives et de renforcer la capacité à rester calme et concentrée sur ses ambitions, ses valeurs et ses principes dans des situations stressantes.

  1. Établir des Limites Claires

Pour éviter d’absorber et d’être submergée par les émotions négatives des autres, il est essentiel d’apprendre à reconnaitre et à fixer ses limites clairement. Les hypersensibles doivent prioriser leur bien-être et apprendre à se préserver des situations qui drainent leur énergie.

Apprendre à recadrer ce qui est inacceptable pour soi est une compétence essentielle pour les femmes hypersensibles ou non d’ailleurs! Cela signifie reconnaître ses propres besoins et ne pas se sentir obligée et responsable de répondre à toutes les demandes des autres et de tout accepter pour éviter les conflits! Établir des limites claires aide également à protéger son énergie et à éviter l’épuisement émotionnel, mental et physique.

 

  1. Cultiver la Bienveillance envers Soi-Même

Les hypersensibles sont souvent très bienveillantes envers les autres, mais il est tout aussi important qu’elles pratiquent cette bienveillance envers elles-mêmes. Se pardonner les échecs et les erreurs, et se rappeler que la sensibilité est une force, non une faiblesse.

 

La bienveillance envers soi-même implique de se traiter avec la même gentillesse et la même compréhension que l’on offrirait à une amie, ce qui n’est pas toujours évidents pour les femmes qui se sentent hypersensibles.

 

Cela peut inclure des pratiques telles que Se traiter en premiere classe, la gratitude consciente, le pardon vis à vis de soi-même et la reconnaissance de ses réussites, aussi petites soient-elles.

L’Hypersensibilité au Quotidien

Vivre avec l’hypersensibilité au quotidien implique d’adopter un mode de vie qui respecte cette caractéristique. Choisir des environnements de travail et des relations saines et se préserver un maximum de la toxicité, pratiquer des loisirs apaisants et rester en contact avec la nature peuvent grandement aider à équilibrer les émotions.

 

Il est également important de créer des routines qui favorisent le bien-être émotionnel. Cela peut inclure des activités telles que la lecture, l’écriture introspective, l’art, ou tout autre passe-temps qui apporte de la joie et de la sérénité. Passer du temps, pour se régénérer, dans la foret, le désert, la mer, l’océan ou toutes autres bienfaits de la création est également bénéfique, car cela aide à réduire le stress et à renouveler l’énergie.

 

 L’hypersensibilité est un aspect fascinant de la personnalité qui, lorsqu’il est bien compris et géré, peut enrichir la vie de celles qui la possèdent et de celles qui les entourent. En se connaissant mieux, en développant des stratégies de gestion émotionnelle et en pratiquant la bienveillance envers soi-même, les hypersensibles peuvent accepter profondément et transformer ce don en une véritable force si Dieu le veut.

 

Voici un épisode de podcast qui propose d’approfondir le sujet:

Je le veux!

Découvre le Journal d'introspection

L’outil concret crée par la psychologue Emilie Antoine, inspiré des TCCE (thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles) qui t’accompagne pour clarifier tes pensées en cohérence avec tes ambitions, tes valeurs et tes principes

 

Je le veux!
Le "Journal d’introspection" est conçu pour t'accompagner dans un voyage d'exploration et de maîtrise de tes émotions et de ton mental