Je ne sais pas choisir mes amies! Aujourd’hui, on va parler d’un sujet qui nous fait toutes un peu grincer des dents : les déceptions amicales qui nous font remettre tout en cause!.

En général, c’est souvent un questionnement qui survient après coup.

Pour bien commencer, imagine que tu découvres quelque chose d’inattendu chez tes amies.

Alors, installe-toi confortablement, c’est parti !

Imagine que tu découvres que l’une de tes amies utilise des talismans et/ou une autre pratique des rituels occultes qui te fait vraiment flipper.

Imagine ta réaction ! Autant dire que tu es choquée et que tu remets sérieusement en question tes compétences en matière de choix amicaux.

Tu te dis : “Mais qu’est-ce qui cloche chez moi ?”

Avec le temps, nos intérêts, nos valeurs et nos besoins peuvent évoluer. Ce qui était important pour nous à 20 ans peut être très différent à 30 ou 40 ans. Les amies qui convenaient parfaitement à une époque peuvent ne plus correspondre à notre vie actuelle. La flexibilité est essentielle dans les relations.

Pourquoi pensons-nous ne pas savoir choisir nos amies ?

Alors, pourquoi toi – et peut-être d’autres aussi – pense-t-on que l’on ne sait pas choisir ses amies ?

C’est un problème plus courant qu’on ne le croit et qui peut avoir plusieurs origines :

Les attentes et les idéalisations :

On veut toutes la copine parfaite : drôle, loyale, toujours là pour nous. Mais quand la réalité frappe et qu’elle ne correspond pas à notre image idéalisée, on est déçues. Les attentes non réalistes peuvent créer des déceptions fréquentes.

L’influence des expériences passées :

Si tu as déjà été trahie ou déçue par une amie, il est normal que tu doutes de ta capacité à faire les bons choix. On traîne nos casseroles, c’est humain ! Ces expériences peuvent créer des blocages et des peurs irrationnelles.

Le besoin de validation :

On cherche souvent l’approbation de notre entourage. Quand nos amies ne collent pas aux normes de nos proches, on se remet en question. La peur du jugement social peut influencer nos décisions.

Les conséquences psychologiques et émotionnelles

Se dire “je ne sais pas choisir mes amies” n’est pas anodin. Ça peut avoir des conséquences bien réelles :

Baisse de l’estime de soi :

On se dit qu’on est nulle, qu’on n’a aucun jugement, qu’on n’est pas capable de comprendre les autres et leurs intentions. Cela fait douter de nos capacités sociales. Cette perte de confiance peut affecter d’autres domaines de notre vie.

Isolement :

À force d’avoir peur de se tromper, on finit par éviter de nouer de nouvelles relations. On pense que ça va nous protéger, on cherche à éviter de souffrir ou d’être à nouveau déçue. Et là, bonjour la solitude ! L’isolement peut entraîner une spirale de solitude et de tristesse.

Stress et anxiété :

Se demander constamment si on peut faire confiance à ses amies ou à des nouvelles personnes, c’est épuisant. Vraiment. On est sur ses gardes, à l’affut de tout, ce qui fatigue le corps, le cœur, et le mental. Ce stress chronique peut avoir des effets néfastes sur la santé mentale et physique.

Comment améliorer la situation ?

Allez, ne nous laissons pas abattre ! Il est temps de voir comment on peut améliorer la situation. Parce que, spoiler alert, choisir ses amies, ce n’est pas une science exacte.

1. Observer les actions plutôt que les paroles :

Comme dit le proverbe, “les actions parlent plus fort que les mots”. Regarde comment tes amies se comportent vraiment. Les valeurs, les principes, et les points communs se dessinent dans le temps et dans l’action. L’observation attentive peut révéler des vérités cachées.

2. Communiquer ouvertement :

Parle de tes valeurs et de tes limites dès le début. Et écoute attentivement ce que tes amies ont à dire. C’est la clé ! Pose le cadre avec bienveillance et respecte celui de l’autre également. Une communication claire peut éviter de nombreux malentendus.

3. Accepter l’imperfection :

Personne n’est parfait. Apprends à accepter les défauts de tes amies, tout en respectant tes propres limites. Parce que, soyons honnêtes, nous non plus, on n’est pas parfaites. Tu vas apprendre à te connaître et avoir l’opportunité de te reformer, de t’adapter aussi dans la relation avec une amie. L’acceptation mutuelle renforce les liens.

4. Faire confiance à ton intuition :

Ton intuition est un guide puissant. Si quelque chose ne te semble pas juste, explore ce sentiment (pour vérifier si c’est une intuition ou une pensée anxieuse). Apprendre à écouter et décoder ton instinct peut prévenir des déceptions.

Pourquoi choisir ses amies est un processus continu

Alors, pourquoi choisir ses amies est-il un processus continu ? Eh bien, c’est simple : nous changeons, nos amies changent, et nos circonstances de vie changent. Voici quelques raisons pour lesquelles il est crucial de voir le choix des amies comme un processus permanent :

1. Nous évoluons constamment :

Avec le temps, nos intérêts, nos valeurs et nos besoins peuvent évoluer. Ce qui était important pour nous à 20 ans peut être très différent à 30 ou 40 ans. Les amies qui convenaient parfaitement à une époque peuvent ne plus correspondre à notre vie actuelle. La flexibilité est essentielle dans les relations.

2. Les situations de vie changent :

Les grandes étapes de la vie comme le mariage, les enfants, le travail, ou des déménagements peuvent influencer nos relations. Certaines amitiés peuvent s’adapter à ces changements, d’autres non. Les transitions de vie peuvent être des moments critiques pour les amitiés.

3. Les amies aussi changent :

Tes amies ne sont pas des personnages figés. Elles aussi vivent des expériences qui les transforment. Parfois, ces transformations renforcent l’amitié, parfois elles la fragilisent. La compréhension mutuelle peut aider à surmonter les changements.

4. Les dynamiques relationnelles évoluent :

Au fil du temps, tu vas traverser des hauts et des bas avec tes amies. Ces expériences partagées vont soit renforcer votre lien, soit révéler des incompatibilités. La résilience dans les amitiés est cruciale.

Pour conclure, rappelle-toi que choisir ses amies est un processus dynamique qui évolue avec le temps. Il est normal de rencontrer des déceptions, mais chaque expérience nous aide à nous connaître, à nous améliorer et à affiner notre capacité à choisir les personnes qui nous conviennent le mieux pour cheminer de la meilleure des manières ici-bas.

Tu peux approfondir le sujet avec l’écoute de l’épisode de podcast ci dessous: